Coefficient thermique

Posté par usagersgdb le 12 mars 2009

Quelques interrogations se posent à propos du Coefficient  thermique apparaissant sur nos factures, et permettant de calculer l’énergie consommée.

 Le coefficient thermique, que faut-il en dire ?

A quoi sert-il ?

Il permet de transformer un volume de gaz mesuré par le compteur entre deux relevés (M3),

en énergie thermique facturée (Kwh).

VOLUME (M3)   X    Coefficient   =  Energie, en Kwh facturés

 

De quoi dépend t-il ?

Deux facteurs :

_1) La pression atmosphérique du lieu de distribution, effet d’altitude. Parce que 1 mètre cube de gaz pris à des pressions différentes ne contient pas la même quantité de molécules combustibles.

Pour un mètre cube fourni au niveau de la mer à 1013 mbar,  le pouvoir combustible de ce m3 sera supérieur à un mètre cube de ce même gaz fourni au même moment en altitude dans les Pyrénées, à pression plus faible.

Cependant, ce facteur est fixé une bonne fois pour toutes, et n’est plus évolutif en un même lieu.

_2) Effet de la composition du gaz, qui traduit la richesse du gaz selon son origine. Les lieux de production extraient des mélanges plus ou moins pauvres selon leur teneur en molécules non combustibles, notamment le pourcentage d’azote.

Cette composition est mesurée régulièrement en certains points du réseau, ce qui permet de déduire, chaque jour, un contenu énergétique moyen pour chacune des zones où le gaz est distribué.

Comment est-il défini ?

Par la prise en compte des facteurs précédents. Une moyenne est faite en prenant en compte le total des jours concernés dans la période des relevés.

C’est cette moyenne qui sera appliquée au volume consommé pour calculer l’énergie facturée.

Quelle est son importance sur ma facture ?

Très grosse influence, puisqu’il varie sur une plage d’environ 5,5%.

Il peut vous augmenter une énergie consommée de 5,5% en prenant un même volume compté par les relevés compteur. Exemple chiffré tiré d’une facture, avec deux coefficients sur une plage maxi et mini:

exempl.jpg

Fait curieux, en comparant les volumes consommés (courbe en bleu) et le coefficient appliqué, écart autour de la moyenne entre le plus petit coefficient et le plus grand, (repaires rouges en %),

il se trouve que les coefficients appliqués sont maxima chaque fois que les volumes relevés sont forts.

volumecoefficient1.jpg

(Les informations ont été prises sur le site du réseau GrDF, et les données du graphe ci-dessus sont prélevées sur la consommation d’un usager GDB entre 2002 et 2008)

 

 

 

Une Réponse à “Coefficient thermique”

  1. POTTIER dit :

    Bonjour
    quelqu’un a-t’il reçu une réponse à sa réclamation auprès du médiateur de l’énergie?
    Pour ma part je lui ai adressé mon dossier il y a un mois passé et n’ai toujours pas eu l’avis de réception. Par ailleurs, contrairement à ce qu’affiche son site, il n’est pas joignable par courriel.

Laisser un commentaire

 

fnacaclaix |
Association des Parents d'E... |
Ce qu'il faut savoir.......... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | A.S.L. CHÂTENAY SUR SEINE
| Centre Culturel Yavné
| ACFA régionale de Bonnyvill...